❌ Pas de session en cours.

Ruines du château féodal de Moha

Wanze (4520)

Les origines du comté de Moha se perdent dans la brume des légendes. Au cœur du village, la discrète et silencieuse Fosseroule déverse ses flots dans l’emblématique Mehaigne. C’est là que se dresse un éperon rocheux bientôt dominé par les remparts du Château féodal de Moha.

Les murailles ne semblent plus menaçantes aujourd’hui. Par le passé, mal en a pris à ceux qui ont tenté de les attaquer. Au moyen-âge, les Comtes de Moha, de Dasbourg et les Princes-Evêques de Liège se sont succédés pour bâtir et défendre ce château.

Sous les Princes-Evêques, Moha devient une prison pour les prisonniers politiques et une fortification chargée de contrôler la ville de Huy et de pratiquer le blocus des marchands. Cette politique déplait profondément et entraine des représailles : les Hutois assiègent Moha dès 1225.

La forteresse de Moha était réputée imprenable. C’est donc par la ruse que les Hutois, profitant d’une demande de trêve, investissent le château le 6 mai 1376. Cette date marque la fin des grandes heures de Moha.

En 1889, sous l’influence de Georges de Looz, soucieux de stopper leur dégradation, les ruines du château sont achetées par l’état belge. Des travaux de consolidation sont menés par le service des Ponts et Chaussées de Huy et des fouilles sont dirigées par le Docteur Tihon.

Actuellement, la Régie des Bâtiments de l’Etat est toujours le propriétaire du Château de Moha qui est classé comme monument et comme site depuis 1980.

Le Motovlogueur préféré de tes Motovlogueurs préférés. Depuis 2017 roulant en Yamaha XT660Z Ténéré, je fais des vidéos de type rigolade et de type découverte du Nord de la France. N'hésite pas à me rejoindre sur YouTube et ailleurs !

Contact
Valootre © 2019